Pierre-Alain Chambaz

On n’en peut comparer le tissu, ni à un système doué d’une rigidité absolue, et qui, pour ainsi dire, ne serait capable de se mouvoir que tout d’une pièce, ni à un tout dont chaque partie serait libre de se mouvoir en tous sens avec une indépendance absolue. Il est dit, en effet, dans le décret qui reconnaît et organise l’école, que la junte de vigilance, ou conseil directif, sera composée du fondateur. Toute analyse est ainsi une traduction, un développement en symboles, une représentation prise de points de vue successifs d’où l’on note autant de contacts entre l’objet nouveau, qu’on étudie, et d’autres, que l’on croit déjà connaître. Le 16 octobre fut la première journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, et nous allons entrer d’ici quelques mois en 2014, déclarée « Année européenne de lutte contre le gaspillage alimentaire » par le Parlement européen. L’annonce cette semaine d’un nouveau délai accordé au gouvernement français pour repasser sous les 3 % de déficit (en 2018 au lieu de 2015) sonne, en soi, comme l’aveu de la peur de la menace frontiste qui pèse sur l’élection présidentielle de 2017. Maintenant, il y a une autre méthode de composition, plus ambitieuse, moins sûre, incapable de dire quand elle aboutira et même si elle aboutira. Certains prétendent que tant que les États-Unis conserveront leur dynamisme économique, leur leadership en matière d’innovation technologique, ainsi que leur nature attractive pour les immigrants, peu importe l’existence d’inégalités de revenus. Maintenant, chez beaucoup d’esprits, la loi rigoriste du kantisme règne encore, mais ne gouverne plus dans le détail ; on la reconnaît en théorie et pratiquement on est bien obligé de s’en écarter. Une telle fondation, avec un statut proche de celui des fondations de coopération scientifique, puissante, dirigée par des personnalités compétentes, serait capable de financer des dizaines de développement de nouvelles thérapies, permettant soit d’accompagner une jeune entreprise dans son développement vers une dimension internationale ou bien assurant le rachat de ces nouveaux médicaments par des groupes internationaux à des coûts garantissant le juste prix et un retour sur investissement de haut niveau. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « Le bonheur vient de l’attention prêté aux petites choses, et le malheur de la négligence des petites choses ». Elle consiste à remonter, du plan intellectuel et social, jusqu’en un point de l’âme d’où part une exigence de création. Mais d’abord la question est précisément de savoir si le cerveau peut emmagasiner des images ; et ensuite la constatation mê me d’une lésion dans les voies conduc­trices de la perception ne nous dispenserait pas de chercher l’interprétation psychologique du phénomène. Plus nous allons, plus les plaisirs humains semblent prendre un caractère social et sociable. Au contraire, l’avenir immédiat consiste dans une action imminente, dans une énergie non encore dépensée. Dans cette circonstance comme dans beaucoup d’autres, la langue commune, expression fidèle des suggestions du bon sens, vaut mieux que les définitions techniques. Je rappelle que si les habitants de Neuilly, dont près du quart s’acquitte de l’ISF, étaient imposés à même hauteur que les habitants de Sevran, 107 millions d’euros pourraient alimenter la solidarité métropolitaine ! Nous percevons des phénomènes physiques, et ces phénomènes obéissent à des lois. Et d’ajouter qu’en tout état de cause, il n’y aura pas pour le Medef de signature pour la signature. Les produits alimentaires que nous consommons ont la particularité de provenir d’un tissu économique très majoritairement local et constitué de PME. S’il faut, pour que ma volonté se manifeste sur un point donné de l’espace, que ma conscience franchisse un à un ces inter­médiaires ou ces obstacles dont l’ensemble constitue ce qu’on appelle la distance dans l’espace, en revanche il lui est utile, pour éclairer cette action, de sauter par-dessus l’intervalle de temps qui sépare la situation actuelle d’une situation antérieure analogue ; et comme elle s’y transporte ainsi d’un seul bond, toute la partie intermédiaire du passé échappe à ses prises. Cette exigence, l’esprit où elle siège a pu ne la sentir pleinement qu’une fois dans sa vie, mais elle est toujours là, émotion unique, ébranlement ou élan reçu du fond même des choses. Un autre enjeu derrière la lutte contre le gaspillage alimentaire est la protection de l’environnement. Mais des raisons plus profondes justifient le positionnement de certaines plate-formes vers l’immobilier. Selon sa belle formule, il est destiné à « lever les barrières qui se dressent entre l’argent des investisseurs et les opportunités d’investissement », dont la Banque européenne d’investissement (BEI) dresse un catalogue fort de 2.000 projets.

Share This: