Côté salaire, les femmes ont encore à batailler

Il est stupéfiant que la France reste à l’écart de l’histoire qui se déroule sous nos yeux.Le monde vieillit.L’amélioration continue des conditions sécuritaires permet de pérenniser cette rentrée de devises tout en créant les conditions nécessaires à la mise en place de pôles économiques déjà dotés en infrastructures.Voilà un bon exemple pour faire de la transition énergétique un levier d’activité et d’emploi.La récession japonaise – censée se terminer après trois ans – n’a-t-elle pas duré près de vingt ans?Et en cette fin septembre 2013, on recense 38 capitalisations supérieures à 10 milliards d’euros en France contre seulement 26 en Allemagne.Face à cette difficulté d’avancer à « 43 Etats », avançons dans une approche à géométrie variable, qui permette des accords structurés au niveau subrégional, avant d’envisager un élargissement aux Etats désirant y adhérer.Si les créations d’emplois sont en hausse, ce sont exclusivement des emplois à temps partiel ou presque.Depuis l’effondrement universel du communisme comme réalité et comme aspiration, la nouvelle mondialisation déferle tous azimuts.Comme le dit Christian Navlet , « Nous ne craignons pas la concurrence d’autres centres financiers.Mon attention a été attirée sur ce sujet par un article publié par Forbes voici quelques jours.Cependant, pour avoir poussé le bouchon fiscal un peu loin, le logement se trouve aujourd’hui « enchaîné ».Une idée avait prévalu ses derniers mois et soutenait que les pays arabes qui n’ont pas connu de transition politique ou de révolution jouissent d’une forte croissance économique et ont pu mettre cette stabilité politique en faveur de leur développement.Qui se souvient de la proposition d’augmentation de 30 % des surfaces constructibles ?Cette nouvelle organisation de la production, et la frontière de plus en plus floue entre production de biens et de services dans de nombreuses « industries », créent des demandes nouvelles autour des mesures non tarifaires, du commerce de services et des règles relatives à l’investissement direct international.Il apparaît bien souvent que l’intention des autorités consiste à conférer aux industries nationales une longueur d’avance face à la concurrence internationale.

Share This: