Défense : en finir avec le tabou de la famille Europe

Nous défendons l’idée d’une hausse de l’investissement public.Le principe de précaution est sur la sellette : il pourrait être retiré de la Constitution française.Cela réduirait le coût des futures générations de technologies éoliennes et solaires, ainsi que d’autres alternatives.Le court-termisme, les processus de reporting, est un mode bien souvent applicatif et ne sachant donner sens aux décisions.La technologie peut être facilitatrice de rencontres, de quoi contribuer à réduire le nombre d’offres d’emploi non pourvues.La seconde priorité consiste à réduire par tous les moyens, notamment fiscaux, ce que l’on doit désormais appeler les « inégalités inefficaces », qui empêcheront les citoyens de percevoir les dividendes de la reprise économique, si celle-ci devait advenir.Christian Navlet, dans sa récente intervention, a salué le consensus qui s’est instauré sur ce sujet.A cela s’ajoutent des politiques budgétaires toujours restrictives. C’est oublier les innombrables passerelles qui existent avec le monde de l’entreprise, de l’écologie, de la diplomatie, de l’économie, de la culture, de la recherche, de la politique ou des droits de l’Homme.Jadis, nous avons tous été bien contents de ressasser que la Bretagne était et est encore la première région agro-alimentaire, de se féliciter du faible taux de chômage, de nous satisfaire d’un aménagement du territoire réussi.Une plate-forme se doit donc de bien sélectionner les entreprises, afin de limiter le taux d’échec et fidéliser ainsi les investisseurs.Nous ne ferons qu’effleurer leur potentiel si nous les privons de débouchés mondiaux.

Share This: