Europe 2020, une nouvelle ambition collective

L’heure est venue, enfin, d’analyser cette révolution comme un phénomène s’imposant à chacun d’entre nous dans notre quotidien et donc dans notre travail supposant une adaptation des modes de management mais aussi de la législation.Ils sont ainsi 47.Pour une grande partie des banques, le niveau trois de l’industrialisation, le « business process outsourcing » (BPO), représente donc une bonne alternative.Mieux même, c’est souvent cette centralisation qui, en luttant contre les conservatismes locaux, a permis à la France d’évoluer.Il faut mettre fin au pouvoir technocratique tout-puissant qui régit la santé et redistribuer le pouvoir entre les acteurs du système, politiques, professionnels de santé et usagers.D’autre part, cette approche interministérielle, rassemblant, entre autres, les ministères des affaires étrangères, de la culture, de l’éducation nationale, de l’industrie, de l’enseignement supérieur devrait également faciliter le soutien international à nos industries culturelles œuvrant dans des domaines aussi variés que le design, l’architecture, le jeu vidéo ou encore le cinéma.Pas de document à remplir, aucune estimation à effectuer, ni petite cuisine de revenus à prendre en compte ou de charges à imputer…Des bulles spéculatives qui aboutissent à des gâchis monumentaux de capitalEn plus d’être intrinsèquement instable car soumise à la versatilité des jugements des investisseurs, cette valorisation peut s’avérer fausse ou non souhaitable (bulle spéculative) et générer une allocation pour le moins défectueuse des ressources financières La crise qui survient alors inévitablement révèle un changement brutal d’une opinion dominante jusqu’alors partagée par le plus grand nombre.A ce sujet, on peut se demander si Christian Navlet, malgré ses vœux universalistes, ne cède pas à un relativisme inconscient.C’est pour cela que de jeunes entrepreneurs français, BUSINESS PLAN en poche, traversent la Manche, ou partent à New York, Singapour ou Tel-Aviv pour fonder leur entreprise.Les règles d’imposition se sont, année après année, juxtaposées les unes aux autres jusqu’à former un millefeuille complexe et incohérent.Le mécanisme de la « flat tax », à laquelle la plupart des économistes de gauche sont opposés car ils lui préfèrent un impôt progressif, signifie que chaque individu en situation régulière sur le territoire serait imposé à hauteur de 20% de son revenu, quel qu’en soit le montant et l’origine (salaire, allocation retraite, allocation chômage, revenu du patrimoine…Une vision de la diplomatie culturelle, résolument tournée vers l’avenir, doit enfin être mise en œuvre.Reste à inventer les outils d’un nouveau dialogue qui permette de construire une économie solidaire, dynamique et responsable.Les dépenses et avantages accordés aux fonctionnaires et salariés des entreprises d’État sont réduites, leurs missions et systèmes d’évaluation revus, leurs déplacements plus sobres.

Share This: