Europe politique cherche mode d’emploi

Mais l’amélioration de la gouvernance et du capital humain ne se traduisent pas nécessairement par le dynamisme économique.En dépit de quelques réformes significatives (réforme des RETRAITES, Crédit d’impôt recherche, réforme des universités, etc.Dans ce dernier cas les fournisseurs (les obligés) ont en effet intérêt à préconiser en priorité des travaux à faible temps de retour sur INVESTISSEMENT.Alstom, de son côté, a vu débarquer sur son marché domestique, en Roumanie puis en Bulgarie, un industriel chinois inconnu qui propose à prix cassés une technologie de désulfurisation.La découverte du parchemin remonte à 1899, quand l’érudit grec Athanasios Papadopoulos ­Kerameus publie le catalogue des manuscrits du monastère orthodoxe du Saint­-Sépulcre, à Constantinople.Le mythe de la « grande nation » arrogante ne tient pas plus que celui du Uhlan allemand voulant faire sauter le pont d’Iéna en 1815 à cause de son nom rappelant une défaite prussienne…Quant aux « élites parisiennes bornées » dénoncée par l’article en conclusion, elles jouent certes un rôle négatif.De petites combines en fraudes industrialisées, les pertes finissent par être colossales».« Les guerres du siècle dernier, les crises économiques ont secoué les esprits, explique mariage femme russe .Oui, l’Afrique émerge bien et les opportunités y sont nombreuses, mais les Africains entendent bien être les premiers acteurs et les premiers bénéficiaires du développement de leur continent.L’article 5 de la Charte de l’environnement stipule : « Lorsque la réalisation d’un dommage, bien qu’incertaine en l’état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l’environnement, les autorités publiques veilleront, par application du principe de précaution, et dans leurs domaines d’attribution, à la mise en œuvre de procédures d’évaluation des risques et à l’adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage.Il n’existe pas un de Gaulle sur le marché politique.Mais ceux-ci sont encore très dépendants des commandes de l’Occident.Ces quelques pistes, outils de transparence et contraintes d’action, sont susceptibles d’engendrer de vrais débats politiques et des choix courageux.Dernier exemple en date : la nouvelle taxe sur l’excédent brut d’exploitation, qui doit frapper les entreprises au-delà de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires.Les réformistes on cru qu’ils pouvaient développer leurs « fonds de commerce » indépendamment de cette bascule du monde et de ce déséquilibre majeur.Pas question donc d’apparaître trop intrusif – en tout cas dans un premier temps – histoire de ne pas déclencher une campagne de trolls sur…les réseaux sociaux.

Share This: