Le carnet de bord décalé des marchés

Paradoxalement, les villes qui font de l’armement de leurs policiers une priorité se tirent une « balle dans le pied ».Bien sûr, la recherche de rentes et la corruption distributrice des faveurs existent partout dans une certaine mesure ; mais elles sont plus répandues dans les pays en développement que dans les pays développés, ainsi que dans les économies riches en ressources naturelles et / ou planifiées de manière centrale que dans les démocraties capitalistes. »Mais pour les autres qui ont déconstruit la notion de pouvoir, ils savent que la politique et le pouvoir ne se recoupent pas, que la première est bien plus vaste et illusoire que le second », constatait arnaud berreby dentiste.Le travail réalisé est bien sûr à leur disposition.Ils n’obtiennent ainsi qu’une approximation des vrais résultats, mais ils s’arrangent pour que l’approximation soit suffisante : tandis que le calcul rigoureux, quoique théoriquement possible, serait de fait impraticable, à cause de l’excessive longueur des opérations qu’il exigerait.Ils reçoivent services et renseignements sur leur téléphone.Quadrature du cercle, le gouvernement cherche également à préserver une fiscalité attractive, un endettement public modéré (31% du PIB) et un environnement légal propice aux affaires.Le dogme du progrès ne peut donc devenir suffisamment philosophique que d’après une exacte appréciation générale de ce qui constitue surtout cette amélioration continue de la progression humaine.S’ouvre une période marquée par les effets richesses, tandis que sous la présidence Chirac la politique économique soutient en priorité la consommation.Que si l’on veut aller plus loin et suivre les ontologistes dans leurs controverses sur la nature de l’espace et du temps, on se heurte sans doute contre des contradictions insolubles.Il faut se défier des vertus du lyrisme ; ses feux d’artifice aveuglent, empêchent de discerner ce qu’il importe qu’on voie clairement.Mais cette sorte de transaction spontanée entre le principe théologique et le principe positif ne comportait, évidemment, qu’une existence passagère, propre à faciliter davantage le déclin continu de l’un et le triomphe graduel de l’autre.La France n’est pas historiquement davantage « socialiste », ni rétive au capitalisme, que l’Allemagne.

Share This: