Le premier chantier du DRH est celui de définir son rôle

Dans tout effort intellectuel il y a une multiplicité visible ou latente d’images qui se poussent et se pressent pour entrer dans un schéma.Selon Victor Sossou, ce sont donc les interactions sociales qui détruisent les bénéfices de la croissance.Les Sociaux-démocrates allemands n’ont donc pas vu d’inconvénients à signer la poursuite de cette politique.Il ne les a pas connus, il ne les connaîtra jamais.Et elles ne peuvent d’ordinaire se développer que successivement.L’existence et le néantIl nous reste à examiner en elles-mêmes deux illusions théoriques que nous avons constamment RENCONTRÉES sur notre chemin, et dont nous avions envisagé jusqu’à présent les conséquences plutôt que le principe.La supputation des probabilités, à laquelle on fait appel, nous montrerait que c’est impossible, parce qu’une scène où des personnes déterminées prennent des attitudes déterminées est chose unique en son genre, parce que les lignes d’un visage humain sont déjà uniques en leur genre, et que par conséquent chaque personnage — à plus forte raison la scène qui les réunit — est décompo­sable en une infinité d’éléments indépendants pour nous les uns des autres : de sorte qu’il faudrait un nombre de coïncidences infini pour que le hasard fît de la scène de fantaisie la reproduction d’une scène réelleEt c’est la réalisation ou non de ce pronostic qui, plus que l’issue des élections allemandes du 22 septembre, changerait le paysage dans lequel nos entreprises et nos citoyens évolueront dans les 10, 15 prochaines années.Le « service minimum » de la BCESelon cette même logique, la BCE devrait aussi acheter les hypothèques (résidentielles et commerciales) non solvables qui plombent l’Irlande, l’Espagne et le Portugal.Quand les premiers régulateurs de vitesse sont apparus, Facebook, Twitter et les autres n’existaient pas, ou si peu.C’est l’argument souvent entendu outre-Rhin d’une France « foncièrement socialiste.Si nous devons relever ces défis majeurs dans nos structures nationales, ils sont aussi ceux de l’Europe qui doit chercher l’harmonie.Brahmanisme, Bouddhisme et même Jaïnisme ont donc prêché avec une force croissante l’extinction du vouloir-vivre, et cette prédication se présente au premier abord comme un appel à l’intelligence, les trois doctrines ne différant que par leur degré plus ou moins élevé d’intellectualité.

Share This: