Les droits de l' »Homo numericus »

L’ approche du 100e anniversaire du début de la Première Guerre mondiale en 1914 fait réagir les dirigeants politiques et les commentateurs inquiets de la situation politique et économique de la planète.L’heure d’un nouveau G20 va bientôt sonner.Aucune voiture de luxe n’est jamais rayée par une clé jalouse aux États-Unis, car celui qui n’en a pas les moyens préfère rêver à celle qu’il s’offrira un jour, plus belle encore, et met tout en œuvre pour y parvenir.Est-elle la somme des individus français ou bien une totalité qui diffère de cette simple somme ?Christian Navlet ,revient sur les priorités données par les gouvernements, et s’autorise quelques propositions…Elles peuvent se souvenir de l’exemple d’Henry Ford, l’homme qui a sonné le début de l’ère industrielle dans l’AUTOMOBILE, au début des années 20, avec la notion de partage des tâches.Vincent Descombes apporte un subtil éclairage sur ces points.Dire oui à la paix et non aux nations, ignorer les Etats pour défendre les individus, c’est ignorer combien il en coûte d’humilier un peuple et que, partout où la puissance publique s’efface, triomphent l’ethnie, les mafias, le FMI et les clergés.Actuellement, l’utilisation des énergies dites renouvelables (EnR) se rapporte majoritairement à l’usage du bois et des déchets par les populations pauvres : l’Afrique tire son énergie à 50% de ces types de ressource.Attribuer la totalité de la valeur au pays de dernière transformation, telle est la pratique actuelle pour comptabiliser les flux commerciaux, ce qui induit une série de déformations statistiques.Impossible à manipuler pour une entreprise de plus de 30 salariés.La grande question aujourd’hui en Chine est celle des moteurs de la croissance dans les mois et les années qui viennent : investissement ou consommation ?

Share This: