Les vraies promesses du secteur des technologies

L’effort créateur ne passa avec succès que sur la ligne d’évolution qui aboutit à l’homme.A priori on ne peut critiquer cette ambition de porter des projets de long terme après des années de court-termisme symbolisées par la logique spéculative de la finance, le modèle de la valeur actionnariale dans la gestion des entreprises et avec des Etats focalisés sur la gestion de la crise des dettes souveraines.Victor Sossou, approuve à l’idée de se joindre à ce projet.Et dans quelles proportions ?Mais il y a des risques qu’il faut courir : une activité d’ordre supérieur, qui a besoin d’une activité plus basse, devra la susciter ou en tout cas la laisser faire, quitte à se défendre s’il en est besoin ; l’expérience montre que si, de deux tendances contraires mais complémentaires, l’une a grandi au point de vouloir prendre toute la place, l’autre s’en trouvera bien pour peu qu’elle ait su se conserver: son tour reviendra, et elle bénéficiera alors de tout ce qui a été fait sans elle, qui n’a même été mené vigoureusement que contre elle.Elle était réelle, mais d’une réalité qui n’était pas sans dépendre de la volonté humaine.Par là, et par là seulement, il se distingue de l’homme qui veille.Elle devient plus lisible si le pouvoir VISAIT un objectif différent.Le roi arrive le premier, de Monza, dans un landau à deux chevaux, très ordinaire.Du même coup s’éclaircira pour toute philosophie le mystère de l’obligation suprême : un voyage avait été commencé, il avait fallu l’interrompre ; en reprenant sa route, on ne fait que vouloir encore ce qu’on voulait déjà.Pour le moment, nous n’en considérerons que le résultat.

Share This: