Pierre-Alain Chambaz

C’est par une série d’étapes, et par toute une discipline mystique, qu’il aboutit au nirvana, suppression du désir pendant la vie et du karma après la mort. Mais, chose singulière, j’aurai beau manipuler les deux concepts, les doser, les combiner diversement ensemble, pratiquer sur eux les plus subtiles opérations de chimie mentale, je n’obtiendrai jamais rien qui ressemble à l’intuition simple que j’ai de la durée ; au lieu que si je me replace dans la durée par un effort d’intuition, j’aperçois tout de suite comment elle est unité, multiplicité, et beaucoup d’autres choses encore. On coupait le nœud gordien quand on ne pouvait pas le délier ; ainsi Claudius Pulcher, voulant donner un combat naval, fit jeter les poulets sacrés à la mer, afin de les faire boire, disait-il, puisqu’ils ne voulaient pas manger. Bon gré malgré, on raisonnera comme si la petite variation était une pierre d’attente posée par l’organisme, et réservée pour une construction ultérieure. Quand les partisans delà foi morale auraient démontré tout cela, ils n’auraient encore rien fait, pas plus que les partisans de telle ou telle religion s’ils pouvaient démontrer que leur religion est la meilleure ; les apologistes qui défendent un système particulier de morale ou de religion n’ont jamais rien prouvé, car il y a toujours une question qu’ils oublient, c’est de savoir s’il y a une religion quelconque qui soit vraie, une morale quelconque qui soit vraie. Le conditionnement à l’unité pour lutter contre l’automédication ? Les maires sont détenteurs du pouvoir de police administrative. Si les pauvres se payent de mots, ce n’est pas que l’argent manque en France. Sous la crise actuelle, il y a pourtant beaucoup de bonnes raisons d’espérer dans le dynamisme d’une région qui ne manque pas d’atouts et de ressorts (lisez à ce sujet demain le supplément de notre hebdomadaire sur les « entreprises qui innovent » à Rennes). C’est assurément une approche qu’il convient de développer. Il annonce « une transition vers un monde plus durable, plus connecté, où tout le savoir est désormais à la portée de tous pour des applications locales ». Ce sont les artistes. Enfin la force physique par excellence, la gravitation universelle, au lieu d’être une simple résultante de forces mécaniques pures, pourrait bien être au contraire, comme le fait remarquer Hegel, la vraie force naturelle, la seule réalité, dont les forces dites mécaniques ne seraient que des abstractions, en sorte que le principe véritable du mouvement universel serait, non la force qui subit l’action, mais la force spontanée, qui tend naturellement à l’action, ainsi que l’enseigne Leibniz. En Bretagne, certains s’interrogent sur les raisons de la fermeture de l’abattoir GAD de Lampaul (Finistère) qui était l’un des plus compétitifs de la région. Est-il besoin de prouver que, si la nature eût destiné les hommes à la vie solitaire, la prospérité de l’un ferait obstacle à la prospérité de l’autre ? Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « Pour les habits, rien ne vaut les neufs ; pour les amis, rien ne vaut les vieux ». Il se croyait au faîte : aller plus loin eût été pour lui descendre. La localisation géographique a un impact majeur sur la rentabilité des travaux. Pourquoi donc ne sort-il rien de nos Assemblées législatives ? Mais si ces deux postulats recèlent une erreur commune, s’il y a passage graduel de l’idée à l’image et de l’image à la sensation, si, à mesure qu’il évolue ainsi vers l’actualité, c’est-à-dire vers l’action, l’état d’âme se rapproche davantage de l’extension, si enfin cette extension, une fois atteinte, reste indivisée et par là ne jure en aucune manière avec l’unité de l’âme, on comprend que l’esprit puisse se poser sur la matière dans l’acte de la perception pure, s’unir à elle par conséquent, et néanmoins qu’il s’en distingue radicalement. On trouve peu de pures substances dans la nature.

Share This: