Pierre-Alain Chambaz

En 2008, seule la Présidente du Directoire signait et s’engageait sur le rapport financier de l’exercice écoulé. Cela veut dire que par l’exercice, la conformation d’un organe se modifie dans le sens de telle ou telle fonction, de telle sorte qu’il reste à ajouter moins de mouvement à son mouvement propre pour réaliser l’accomplissement de cette fonction. Parallèlement, les profondes mutations technologiques et les évolutions du comportement et des modes de consommation des voyageurs nécessitent pour elles adaptation et lourds investissements. Et ils ont la même stabilité que les objets, sur le modèle desquels ils ont été créés. C’est son action qui, imprimée au germe, le mène de degré en degré, lui aussi, à la perfection où il devient semblable à son auteur. Au fond, toute la politique sociale des classes dirigeantes, c’est la politique de l’Église. En quelques secondes, le rêve peut nous présenter une série d’événements qui occuperait des journées entières pendant la veille. Les nouvelles « lois de simplification » en cours d’examen n’offrent pour l’heure guère plus d’espoir, se contentant de corriger ici et là, comme leurs devancières, quelques-unes des plus flagrantes aberrations de notre nébuleuse législative. Ces banques qui octroient des prêts à risque en présence de capitaux pourtant insuffisants du côté de l’emprunteur illustrent particulièrement clairement la valeur analytique de l’homo economicus. Peu importe, bienvenue dans le monde merveilleux des idéologies sans traités, de la philosophie sans maîtres à penser, du savoir participatif et de la sagesse collective. Cette différence s’explique par le fait que la Chine transforme une partie importante de ces produits intermédiaires coréens avant de les exporter à son tour vers des pays tiers. Une première ligne de défense destinée à optimiser la protection bloque le trafic malveillant tout en laissant le trafic légitime atteindre sans entrave sa destination. Quatrièmement, la difficulté de concevoir des trajectoires de carrière ascendantes dans un monde du travail dual et polarisé aux extrêmes. On n’hésite pas à classer parmi les végétaux le Drosera, la Dionée, le Pinguicula, qui sont des plantes insectivores. Mais pour toucher la réalité de l’esprit, il faut se placer au point où une conscience individuelle, prolongeant et conservant le passé dans un présent qui s’en enrichit, se soustrait ainsi à la loi même de la nécessité, qui veut que le passé se succède sans cesse à lui-même dans un présent qui le répète simplement sous une autre forme, et que tout s’écoule toujours. Des hécatombes inouïes, précédées des pires supplices, ont été ordonnées avec un parfait sang-froid par des hommes qui nous en ont eux-mêmes légué le récit, gravé sur la pierre. Cette attention est chose qui peut s’allonger et se raccourcir, comme l’in­tervalle entre les deux pointes d’un compas. Que notre siècle, en somme, est pauvre de vrai mérite, quelle décadence aux yeux d’un partisan de la liberté et de la moralité absolues : Si le monde n’a pour but que de nous poser le problème moral, il faut convenir que la barbarie le posait avec bien plus de force que la civilisation. Il est vrai qu’à côté des consciences qui vivent cette durée irrétrécissable et inextensible, il y a des systèmes matériels sur lesquels le temps ne fait que glisser. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois  » Un fils n’a aucun mal à dépenser l’argent de son père ». Les animaux, même les plus rapprochés de l’homme, ne nous paraissent avoir qu’une perception très-obscure des rapports de temps, de durée, et de tout ce qui s’y rattache.

Share This: