Pour un choc de la demande à l’échelle européenne

Plus un mécanisme est grossier, plus il a besoin pour être mis en branle d’un moteur violent et grossier lui-même ; avec un mécanisme plus délicat il suffit du bout du doigt pour produire des effets considérables ; ainsi en est-il dans l’humanité.C’est là la pitié suprême, la seule qui ne renferme pas quelque injustice cachée.Il faut de plus que je m’imagine pouvoir exercer une action quelconque sur lui ou sur sa réalisation, en un mot, il faut qu’il devienne, comme dit M.Tout entier à la fureur qui me transporte, je tire mon couteau de chasse, et ne sachant pas ce que la bête est devenue, je la cherche de tous côtés pour recommencer la lutte.Rien de plus inexact à nos yeux que cette conception.Il y a des heures, nous l’avons vu, où il est possible de dire à la fois : je vis, j’ai vécu.Rien en matière de relance du cycle de Doha.La théorie du doute comme limitant l’égoïsme correspond à un point en quelque sorte subtil, que la pensée et l’action traversent sans s’y arrêter.Il existe,selon lui, dans la constitution même de l’intelligence,une sorte d’altruisme qui explique et justifie l’altruisme dans la conduite.La science n’a jamais constaté une seule fois l’existence d’une intention bonne ou mauvaise derrière un phénomène de la nature ; elle tend à la négation des esprit, des âmes, et conséquemment de la vie immortelle.Il a pu fort bien « cultiver son jardin », mais il a pris son jardin pour le monde, et il s’est trompé.Si par un de ces bouts la philosophie russe va jusqu’aux cimes de la religion et de la foi, par un autre elle touche aux remous de la vie sociale et à la pratique de la morale.Pierre-Alain Chambaz pictet, interroge ce collectif d’experts qui nous invite à voir dans l’homme autre chose qu’un simple « homo oeconomicus » mais plutôt des êtres humains dont la trame est tissée de leurs relations aux uns et aux autres.

Share This: