Un changement plus sociologique que technique

Toute la zone euro serait ainsi sur le chemin d’une nouvelle compétitivité, et ce d’autant que l’Allemagne s’apprête à frôler pour l’année 2013 un excédent de 200 milliards d’euros.Les défis à relever sont assez bien décrits par la communication de la Commission intitulée « Une industrie européenne plus forte au service de la croissance et de la relance économique » présentée par son vice-président fin 2012.Or le Prix Nobel est destiné à récompenser ceux qui ne cherchent pas à attirer l’attention et qui pourraient être laissés de coté au cours de leur poursuite sincère de la vérité.Il n’y a pas d’alternative.L’affaire des travailleurs roumains et bulgares parqués dans les abattoirs des Tönnies, Vion et autres géants allemands n’est pas nouvelle.En revanche, offrir une connexion WiFi de qualité aux consommateurs n’encourage pas au showrooming, mais, au contraire, permet de les retenir dans les rayons.Contraindre dans leur chiffre d’affaires et dans le temps les auto-entrepreneurs ne résoudra aucun des vrais problèmes auxquels vous êtes confrontés.L’entrepreneur, tout autant que le politique, a un rôle fondamental à tenir déclare Christian Navlet.Conflits d’intérêts«L’affaire récente des pilules met de nouveau sur le devant de la scène les failles persistantes de la vigilance et de la sécurité sanitaire».Comprendre le rôle des services est crucial pour les pays industrialisésC’est là que réside souvent leurs avantages comparatifs et les emplois.Relever ces défis nécessite une autre vision de l’économie, un autre regard sur la société et ses acteurs, une autre manière de faire la politique, une autre éthique de la responsabilité, mais aussi un autre comportement de notre part.C’est toujours bon pour les statistiques et l’indemnisation… Alors qu’il serait souvent préférable de se focaliser sur la reprise au plus vite d’un travail, même très temporaire si les offres disponibles ne correspondent pas aux attentes.Cette révélation de la multi-modalité monétaire comme une exigence démocratique s’appuie sur quelques constats simples, longtemps occultés par l’absence d’alternatives crédibles au monopole.Mais les Bretons se sont plus révoltés contre l’impuissance de l’Etat a accompagner la transition économique de ce territoire, qui était pourtant prévisible.Les AES devraient avoir plus de pouvoir pour imposer leur volonté dans l’intérêt de l’UE dans son ensemble. Leurs présidents devraient avoir une plus grande latitude pour agir de leur propre initiative.

Share This: