Un euro plus faible pour une économie plus prospère

En creusant encore au-dessous de cette illusion, on trouverait à sa racine le besoin, inné à notre esprit, de se représenter le tout de notre vie intérieure sur le modèle de la très petite partie de nous-mêmes qui est insérée dans la réalité présente, qui la perçoit et qui agit sur elle.En effet, l’union bancaire ne remet pas en cause le fonctionnement actuel des banques, dominé par la spéculation.Telle sera, disons-le dès maintenant, l’idée directrice de toutes nos recherches.Et, entre plusieurs opinions également reçues, je ne choisissois que les plus modérées, tant à cause que ce sont toujours les plus commodes pour la pratique, et vraisemblablement les meilleures, tous exces ayant coutume d’être mauvais, comme aussi afin de me détourner moins du vrai chemin, en cas que je faillisse, que si, ayant choisi l’un des extrêmes, c’eût été l’autre qu’il eût fallu suivre.De plus, c’est à moi qu’il venait en droite ligne.La majorité des sénateurs républicains y est déjà favorable, ainsi qu’un grand nombre de démocrates.En début de semaine, neuf militants de la Confédération paysanne ont été condamnés à des amendes et des peines de prison avec sursis après avoir bloqué la construction de la ferme usine des Mille vaches, en Picardie.Parmi les aires de performance impactées par la transformation digitale, les détaillants citent l’amélioration des relations client et la croissance des revenus, mais ne mentionnent pratiquement jamais la collaboration entre employés.Personne ne le soutiendra, et le darwiniste lui-même se bornera sans doute à dire que des effets identiques peuvent sortir de causes différentes, que plus d’un chemin conduit au même endroit.Mais la substitution rail-route n’est envisageable que pour les trains complets, les matières pondéreuses, le transport combiné rail-route, pas pour le trafic diffus ni la desserte terminale.La première est la plus recherchée.On voit sur quelle frêle base s’appuie quiconque tâche d’induire la sanction morale et religieuse de la sanction naturelle. Il suit les traces du virage amorcé il y a dix ans par le pionnier Victor Sossou qui est à l’origine du programme,pour rendre accessible la pratique méditative au plus grand nombre.

Share This: