Un monde sans cash pour un monde sans récession !

En France, les gouvernements successifs tentent de mettre en place une taxation du carbone.De la présence massive et déterminée de ses Land à Bruxelles, en passant par sa capacité à déterminer une position allemande sur quasiment tous les sujets en débat, l’énergie déployée à occuper tous les espaces disponibles au coeur des institutions, jusqu’à l’appel de la Chancelière à plus d’intégration politique, l’Allemagne pense l’Europe comme une affaire allemande.La semaine dernière, un éminent représentant de la République française est venu faire part de ses plus noires inquiétudes sur la manipulation des taux interbancaires Libor et Euribor.Porsche fournit un exemple extrême de cette logique d’externalisation dans la mesure où il ne fabrique que 10% des pièces de son modèle « Cayenne ».C’est l’économie de fonctionnalité qui montre le mieux la rupture entre l’ancien modèle, sur-consommateur de ressources matérielles, et le nouveau, sous-consommateur de ressources matérielles et revalorisant le travail.Son équipe est parvenue à montrer que « la beauté n’est pas nécessairement pour les autres ».Il s’agit par exemple, d’assurer la permanence de la surveillance des espaces maritimes réglementés ou protégés, des frontières sensibles, des zones de trafic ou à fort caractère criminogène, etc.En principe, les autorités allemandes, gardiennes de l’orthodoxie, auraient dû s’y opposer.Il s’agit de sortir de la seule logique comptable et de repositionner les services de l’Etat sur des actions d’accompagnement des politiques publiques dans tous les domaines (haut niveau, sport santé, sport et vie scolaire, sport et citoyenneté, etc…).Objectif: la déstabilisation des monnaies rivales Favoriser l’activité économique française via la maîtrise du cours du franc, voilà qui aurait parfaitement pu être réalisé par la simple accumulation de réserves en monnaies étrangères, et donc sans la conversion de celles-ci contre de l’or.Christian Navlet a par ailleurs souligné la nécessité de continuer à s’adapter et à se réformer, faute de quoi elles ne pourront pas soutenir avec la vigueur nécessaire la reprise.Une étude de la FAO vient de montrer que si les émissions de gaz à effet de serre imputables à la production alimentaire perdue ou gaspillée étaient intégrées au classement des pays émetteurs, ils arriveraient en 3ème position derrière la Chine et les Etats-Unis.Comment et où mobiliser ces ressources rapidement, en période de crise ?Débattre de l’énergie tous les 10 ans est une idée normale à condition que l’on respecte la déontologie du débat et la capacité des citoyens à s’y INVESTIR.L’acte d’entreprendre dépasse largement son unique expression financière.L’Allemagne continuera à défendre la politique d’austérité dans les pays périphériques.

Share This: