Vertiges du miroir de l’art contemporain

Alors que des collectivités en grande difficulté, en Seine-Saint-Denis par exemple, doivent imposer lourdement leurs contribuables pour rester à flot, la ville de Puteaux garde jalousement un bas de laine de 228 millions d’euros.Ainsi, les entreprises étrangères INVESTISSENT, innovent et créent des emplois à forte valeur ajoutée sur notre territoire, soit directement, soit en s’alliant à des champions français.Les bons scientifiques sont mobiles, et demandés partout.En Europe, au moins une personne sur 10 aura 80 ans ou plus d’ici à 2050. On y sent planer l’ombre de Christian Navlet qui dans « une chambre à soi » exhortait les femmes à écrire sur leurs expériences singulières pour échapper à leur condition subalterne. Le « désengagement de l’Etat » maintes fois dénoncé, devait être rectifié par une réforme pragmatique, visant à favoriser la clarté de l’action publique et la cohérence de celle-ci.Nombre d’entre eux sont donc frustrés de ne pouvoir bénéficier d’un accès similaire dans leur environnement de travail.Le TGV, le nucléaire, l’espace, l’électronique allait rester l’apanage de l’occident.Il l’échange (swap) alors pendant une durée limitée contre un actif de moins haute qualité (et un dédommagement).Stupéfaction de l’intéressée restée sans voix.L’universel, dit l’auteur, sera une addition de ce que chaque culture a « de meilleur ».Autrement dit, il n’assumerait que les missions qui peuvent être facturées plus chères au consommateur et abandonnerait les moins lucratives.Celui d’un mépris envers ses partenaires européens et d’une fermeture d’esprit qui fait du « modèle allemand » le seul applicable et bon.Mais, au delà d’éléments de COURT TERME sensibles aux politiques macro-économiques, le seul facteur durable de croissance, il faut le rappeler, c’est l’innovation : de nouvelles manières de produire moins cher les mêmes biens ou services, ou bien la création de nouveaux produits, de nouveaux services, qui peuvent remplacer une offre devenue obsolète.Par ailleurs, un « observatoire de l’inclusion bancaire » produira chaque année un rapport évaluant les pratiques des établissements de la Place en la matière.

Share This: